Ana ♦ Let's rewrite the world

 ::  :: Fiches de personnages :: Fiches validées

Messages : 100
Points d'activité : 166
Présentation : www
Pronom désiré : Elle

Ana Elianós

Co-fondatrice Respo Design

Voir le profil de l'utilisateur http://half-god-rpg.forums-actifs.net
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: Angleterre
Profession: Reporter
Talent: Écriture

Ana ♦ Let's rewrite the world


Ana Elianós

Ft. Katie McGrath

      Pays d'habitation ♦ Angleterre, parfois Grèce
      Date de naissance ♦ 25 décembre 1993
      Cluster ♦ 5 membres
      Talent personnel ♦ Écriture
      Profession/étude ♦ Reporter
      Particularité ♦ Déteste l'obscurité
      Groupe ♦ Homo sensorium
      Pronom souhaité ♦ Elle

Caractère et Physique

Mystérieuse. C’est comme cela que beaucoup décrivent Ana. Elle est souvent silencieuse, à regarder les gens de loin, sans jamais les approcher. Certains la trouve froide, d’autres hautaine. Elle n’est pas très bavarde, préférant se cacher dans l’ombre plutôt que d’avoir une conversation. Pourtant, elle n’est pas facile à dissimuler. Elle est grande, brune, avec un regard clair perçant. Elle a un physique qui plait. Comme sa mère. Parfois, elle sourit. Mais est-ce un sourire sincère ? Personne ne saurait le dire. Beaucoup aimerait être dans sa tête, mais personne n’y survivrait songe-t-elle parfois. Finalement, cette Ana dissimulée dans le mutisme, le regard pâle et le visage inexpressif n’est qu’une façade. Une façade pour le monde qui ne la regarde que l’extérieur.

Ana est une personne qui ne sait pas toujours trouver les bons mots quand elle doit parler. Assez timide, elle a trop peur de ne pas se faire comprendre, de blesser. Alors elle préfère se réfugier dans le silence. Certaines personnes arrivent à la faire rire, ce qui inonde son visage de lumière et de beauté. À ce moment-là, Ana n’est plus la femme froide et austère, elle devient l’amie timide qu’on veut protéger. On découvre qu’à tout moment, elle peut se briser. Mais Ana reste une battante, car elle veut vivre pour deux : pour elle, et pour sa mère qui n’aura pas réussi à le faire pour elles. Alors Ana continue de sourire à ceux qui sont dignes, à ceux en qui elle accordera sa confiance.

Ana ne semble revivre que lorsqu’elle voyage, que lorsqu’elle découvre et apprend. Elle ne juge qu’elle ne grandit qu’à travers ces expériences. Être chez elle ne la fait jamais sentir chez elle. Elle se sent bien chez les autres, quand elle s’immerge dans leur culture, dans leur croyance. Quand elle ferme les yeux et voit à travers les yeux des autres. Alors elle écrit, pour toujours garder une trace de ces moments si précieux, pour les partager au reste du monde, pour qu’elle puisse les revivre à travers ces mots.

Histoire

Ana est née un soir d’hiver. Tout ne fut que tempête à cet instant. Dehors avec la neige qui se déchaînait autour du chalet où elle se trouvait. Le vent sifflait entre les lattes, le froid s’immisçait dans tous les coins et recoins. Et puis dedans car personne n’attendait Ana. Celle-ci était arrivée d’un coup, au milieu d’un repas de famille. Sa génitrice, une enfant d’à peine dix-sept, vivait sa vie tranquillement, dans sa petite famille trop croyante pour supporter l’idée d’avoir une enfant vaquant à des occupations d’adolescente lambda. Et pourtant, Ana fut la deuxième tempête de la soirée. Le vent hurlait au même rythme que la jeune mère. Et la foudre s’abattit sur un arbre voisin en même temps que le premier cri d’Ana inonda le chalet.

Quelques années plus tard, Ana a trois ans. Elle semble abonnée aux lieux froids et austères. L’appartement où elle vit avec sa maman est si petit, si à l’étroit. Parfois, elle a l’impression qu’elle n’est pas aimée. Sa propre génitrice semble lui lancer des regards de haine et de terreur. Mais parfois, un homme apparaît. Quand il est là, il y a des cris, des hurlements, parfois des coups, mais après Ana est choyée. L’homme la couvre de baisers, d’amour, de caresses et d’attention. Puis, il repart. Et l’obscurité et la solitude enveloppent de nouveau la maison.

Ana a six ans quand elle met les pieds pour la première fois dans une école anglaise. Beaucoup de gens se moque d’elle car elle n’est pas toujours bien habillée, car elle ne mange pas proprement. Puis, petit à petit, les moqueries vont vers sa mère. Elle parle mal anglais. Elle a un accent trop fort. Et elle a l’air malade. Et parfois, elle l’oublie à l’école. Une fois. Deux fois. Dix fois. Un jour, elle ne vient plus du tout.

Ana a dix ans. Elle vit avec son oncle. Tout son univers a changé. Sa mère serait morte d’overdose, mais Ana ne sait pas ce qu’est l’overdose. Elle sait juste qu’un jour, elle a eu le droit de voir son oncle plus souvent. Qu’elle a eu le droit de porter des vêtements plus chauds, plus doux. Que même si certains enfants continuaient de se moquer d’elle, beaucoup tentaient de devenir son ami. Ana avait tout le temps le sourire, maintenant. Même si parfois elle ressentait un pincement au cœur quand les autres mentionnaient leur mama, elle surpassait ce sentiment. Après tout, la sienne n’avait jamais été une véritable mama, alors sa mort n’était pas tellement une tristesse, non ?

Ana a quinze ans. Elle commence à se rebeller. Elle n’aime plus les manières de son oncle. Il faut être trop sage, trop distinguée, trop tout. Le monde des paillettes et de l’argent ne l’attendrit plus. Elle veut plus que ça. Elle veut découvrir, elle veut voyager à travers les peuples et les civilisations, elle veut goûter les différents univers, elle veut tout tester, tout tenter. Petit à petit, on la trouve trop bavarde, trop malpolie, pas assez docile. Elle agace, elle énerve. Elle commence à se faire punir, mais rien ne fonctionne. Elle n’est plus bien pour personne. Elle se maquille trop, puis pas assez. Elle s’habille trop, puis pas assez. Elle parle trop, puis pas assez. Elle est trop, puis elle n’est pas assez.

Ana a vingt ans. Elle a fui son oncle, elle a fui le brouillard qui entourait son passé. Elle est retournée en Grèce pour y découvrir ses origines. Pour la première fois, elle a rencontré sa famille maternelle sans pour autant pouvoir communiquer avec eux facilement. Ils semblaient si heureux de voir leur Ana mais si malheureux qu’elle leur ait été arrachée. Ana apprend alors que son oncle n’était que son géniteur, avide de la beauté de sa mère, qu’il l’a arrachée à sa famille pour pouvoir avoir toujours un œil sur elle et sur sa progéniture. Et qu’elle est morte en voulant y échapper par tous les moyens. Ana est dévastée.

Ana a aujourd’hui vingt-cinq ans. Elle a passé cinq à voyager, à apprendre, à découvrir. Elle écrit tous les mois à sa grand-mère qui n’a jamais voulu quitter son village natal. Elle lui décrit les paysages qu’elle a vus, elle lui décrit les chansons qu’elle a apprises, elle lui parle des nouvelles cultures qu’elle a découvertes. Mais récemment, elle n’a plus les mots. Comment décrire qu’elle sent parfois des gouttes de pluie sur sa peau quand il n’y a pas un nuage dans le ciel, qu’elle entend de la musique quand elle est seule dans son appartement, que les plats ont un goût différent et que son corps ne lui semble plus le même ?

Derrière l'écran

      Pseudo ♦ Livvybe
      Age ♦ 22 ans
      Pronom souhaité ♦ Elle

      Connais-tu la série Sense8 ? ♦ Oui
      Comment es-tu arrivé.e ici ? ♦ Le piston
      Une première impression ? ♦ c jône

      Code du règlement ♦



Dernière édition par Ana Elianós le Mar 9 Oct - 19:05, édité 2 fois
Messages : 287
Points d'activité : 347
Présentation : www
Pronom désiré : Elle

Julie Beauchamp

Co-fondatrice Respo Contexte et voteuse du mois d'Octobre

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: France
Profession: Journaliste
Talent: Peinture

Re: Ana ♦ Let's rewrite the world


Ah bah bravo tu déplaces ta fiche toi-même dans les fiches validées sans que ta co-fonda ait donné son avis. Ca commence bien...

Je l'avais déjà lue, mais je viens de la relire, vu qu'on ouvre bientôt. Tout me va très bien. J'ai vu seulement une petite faute de conjugaison dans la troisième phrase de l'histoire, mais rien de bien méchant, c'est juste histoire d'avoir un truc à redire sinon c'est pas drôle. What a Face

See you soon en RP !!! Cette petite Ana a l'air chouette.

Ana ♦ Let's rewrite the world

 ::  :: Fiches de personnages :: Fiches validées

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum