Maxime Mercier

 ::  :: Fiches de personnages :: Fiches validées

Messages : 53
Points d'activité : 83
Présentation : www
Pronom désiré : Il/lui
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: Nomade
Profession: Étudiant, lycéen
Talent: Mémoire eidétique et Parkour

Maxime Mercier


Maxime "Max" (Darnell) Mercier

Ft. Tom Holland

      Pays d'habitation ♦ Nomade
      Date de naissance ♦ 7/12/2001 (16 ans)
      Cluster ♦ Indeterminé/Inconnu
      Talent personnel ♦ Mémoire eidétique (principal), Parkour (secondaire)
      Profession/étude ♦Étudiant
      Particularité ♦ Intolérant au lactose, synesthète (émotion-couleur)
      Groupe ♦ Homo sensorium
      Pronom souhaité ♦ Il/lui

Caractère et Physique

Même s'il est né en dehors de la France, plus précisément sur les routes de Manchester en Angleterre, il est de nationalité française, grâce à son père, un français.

Malgré ses nombreux voyages à travers le monde, Maxime tente de mener une vie d'adolescent presque normal, en s'inscrivant dans des activités extra-scolaires, dans des clubs et en participant aux événements tendances des jeunes. C'est comme ça qu'il a pu se faire de nouvelles connaissances.
 
Maxime aime l’esprit de famille, il se soucie beaucoup de son père, qui travaille énormément pour lui permettre une éducation décente. Les amis, pour lui, sont très importants. Ce qui fait qu’il est très loyal et fidèle, très attaché à ses valeurs amicales et parentales. Il est un mauvais menteur, surtout parce qu’il est facile de lire en lui comme dans un livre ouvert, toutes ses émotions peuvent se voir sur son visage, de l’angoisse à la joie. De plus, il n’aime pas le mensonge et préfère dire la vérité.
 
Sympathique et agréable, il est assez timide et, surtout, maladroit. Bien qu’il soit heureux de parler avec des gens et de partir à la découverte, il a tendance à trébucher sur ses mots, ce qui le rend mal à l’aise et peu conforté. Il est toutefois une personne ouverte et tolérante. C’est vrai, il ne juge personne, peu importe son apparence ou son histoire (et même son caractère). Il a appris lui-même à être objectif et optimiste en toute circonstance.
 
Il est très équilibré mentalement, avec un bon déhanché d’humour, qu’il utilise dans diverses circonstances (détendre l’atmosphère, enlever le stress, distraire quelqu’un, cacher sa peur). Sa nature calme et introvertie l’emmène parfois dans des situations désavantageuses, laissant des personnes prendre certaines libertés, comme le harcèlement. Même s’il se montre peu assuré quand il est seul face au danger, il sait devenir quelqu’un de courageux (avec toujours ce lot de peur qui l’accompagne) si quelqu’un d’autre se trouve dans une impasse. C’est dans ces moments-là qu’il n’hésite pas à mettre en avant son intelligence, ses capacités sportives (sa connaissance du parkour) et son sens de l’humour. Même s’il n’est pas un combattant, qu’il est seulement bon pour la fuite, il devient apte à protéger à sa propre manière.
 
Il est très serviable et volontaire et possède une grande volonté. Ce qu’il aime, c’est aidé les gens dans le besoin, et ce, de n’importe quelles manières. Concernant cette volonté, elle vient principalement de son rejet à échouer, enchaînée à son sens des responsabilités (malgré son jeune âge), il donne toujours le meilleur de lui. Baisser les bras, ce n’est pas dans son dictionnaire. Il n’empêche qu’il est jeune et qu’il manque cruellement de tout, il lui arrive de devenir plus imprudent et moins concentré. C’est pourquoi il devient facilement coupable et veut toujours réparer les choses de ses propres mains.
 
Juste, il a un très bon sens de la justice et une forte morale. Il n’est pas naïf et sait parfaitement que les lois ne résolvent pas tous les malheurs dans le monde. Et même s’il ne peut pas empêcher ça, il fera tout ce qui est en ses moyens d’en résoudre quelques-uns, et ce, même en aidant un vieillard à traverser la route.
 
Maxime est facilement impressionné par des personnes plus costaudes, avec un certain statut social ou une expérience de la vie (ou des connaissances) plus développés que lui. Malgré ça, il est un étudiant aguiché par le savoir et n’hésite pas à se montrer curieux dans des situations où il manque d’expérience et de connaissance.
 
Avec cette capacité à se rappeler une quantité d’informations astronomiques, il possède une intelligence assez développée, mais surtout une formidable mémoire. Son père étant dans le domaine de l'informatique lui a apprit les rudiments de cet art, ce dont, aujourd'hui, Max est plutôt bon, mais il lui reste encore plein de choses à maîtriser et à apprendre. Il apprécie également la photographie, une passion qu'il a développé au court de ses nombreux voyages.
 
Contrairement à ce que l’on pourrait penser (à moins que ce soit l’inverse), c’est qu’il est plutôt solitaire, aussi bien par habitude que par mode de vie. Il aime toutefois la compagnie des gens, mais se sent dépassé quand il y a trop de monde. Il est fait pour les petites fêtes entre amis et n’est pas familiarisé aux grands rassemblements.
 
 
 Maxime est un jeune homme vigoureux de seize ans, encore tout juste dans l’âge de l’adolescence et de l’insouciance. Il a une corpulence normale, très équilibrée : un mètre soixante-dix-huit centimètres pour soixante-et-onze kilogrammes. S’il a une IMC correcte, ce n’est pas sans cacher sa structure corporelle d’athlète. Très jeune, il aimait vagabonder dans les rues, sauter d’obstacle en obstacle, vivant ses journées dans la liberté. Son amour pour la course, la parkour et l’acrobatie a forgé le corps qu’il a aujourd’hui : musclé, endurant et athlétique.

Il a une silhouette encore jeune, « de bébé » comme charrie son père, où pousse très rarement quelques poils – qu’il rase sans précédent. Son faciès est rond et épanoui, avec un teint légèrement halé, plus à cause de ses nombreux voyages que par les gènes héréditaires. Ses cheveux sont courts et épais, d’une couleur brun foncé, qui concordent parfaitement avec la coloration de ses yeux. Il a une fine bouche pincée, un nez camus avec de minces narines.

Au niveau vestimentaire, Max s’habit toujours d’une manière simple et/ou décontractée, avec des t-shirts, en été, ou des pull-overs à capuche, en hiver. Il lui arrive de porter des chemises. Pour ce qui est des pantalons, il s’affaire de jeans, parfois délavés ou troués. À son poignet gauche, il a une montre, un cadeau sentimental de son père.

Max a une particularité que peu de personnes connaissent, c’est qu’il est synesthète. Sa synesthésie (appelée aussi synesthésie émotionnelle) est spécifique et particulière, car elle lui confère la possibilité de voir des auras autour des personnes qu’il rencontre, en fonction de leur humeur ou émotion. Ses halos de couleurs (les auras, comme il le dit lui-même) sont immuables et représentatifs de la palette émotionnelle des humains. Chaque émotion est représentée par une certaine couleur. Sa synesthésie est bidirectionnelle, c’est-à-dire qu’il est capable de voir les émotions (par des couleurs), mais aussi de ressentir les couleurs, ce qui fait qu’il est facilement empathique en voyant les auras des gens.

Histoire

NAISSANCE
Maxime est né le 7 décembre 2001 de Karine Sidonie, une journaliste anglaise et de Samson Mercier, un ingénieur français en informatique industrielle. Leur histoire démarra à Manchester, en Angleterre. Cependant, elle fut de courte durée. Peu de temps après que Karine ait donné naissance au petit Max, elle les abandonna. Samson s’y attendait, en quelque sorte. Il n’essaya pas de la retenir ni même de la retrouver, il laissa simplement le fil des événements s’enchaîner.

Pourquoi ? Le mode de vie de Samson Mercier avait la particularité d’être mouvementé, toujours en déplacement. Il était un nomade, par choix. Il était libre comme l’air et parfois aussi libre que les routes caillouteuses des montagnes. Très tôt dans sa vie, vers ses vingt-cinq ans, il avait quitté son boulot d’ingénieur informatique pour embrasser la liberté, la découverte et le déplacement constant. Plus d’impôt, plus de taxe, plus de loyer à payer, il n’avait plus que sa roulotte confortable et ses quatre pneus tout terrain. Comment gagner sa vie ? Simple. Devenir un développeur informatique en freelance. Son expérience dans le monde informatique et ses connaissances l’aidèrent à se faire un nom dans le monde digital et numérique, lui permettant de gagner sa vie.

Alors pour Karine Sidonie, peut-être que ce mode de vie n’était pas fait pour elle, peut-être même que, avoir un enfant n’était pas compris dans le plan. Maxime marqua une nouvelle page dans la vie de Samson. Karine, elle, décida de tourner cette page pour de bon et de laisser Maxime derrière elle.

Avec l’âge et les années qui passaient, Max prouva à de nombreuses reprises avoir une intelligence développée, une mémoire infaillible, peut-être même plus exceptionnelle qu’il ne l’aurait cru, et une étrange condition appelée « synesthésie ». Cette dernière ne fut découverte qu’au douze ans de Maxime, Samson était familier avec : son père avait eu ce même problème neurologique. Il était capable de décrire une étrange aura autour des gens, qui pouvait changer de couleur en fonction de leur émotion, des couleurs qui le faisaient également ressentir. Voir du jaune moutarde le rendait triste, c’était pour lui l’amour à sens unique, le bleu océan également, mais une tristesse plus profonde, le vert, par contre, lui faisait ressentir de la joie.

SCOLARITÉ
Maxime ne s’était jamais plaint de ce rythme de vie : déménager, être en mouvement constant, ne pas avoir de logement fixe, suivre des cours en ligne ou à distance, se refaire de nouveaux amis. Malgré les nombreux inconvénients et désavantages que pouvait en retirer un jeune adolescent, il y avait de magnifiques privilèges que peu de jeunes pourraient connaître un jour : la liberté et la découverte étaient les deux principaux de sa longue liste.

En vérité, les amis, il n’en eut que très peu. Créer des liens était quelque chose d’essentiel pour lui, mais il aimait parfois la solitude, être seul avec le vent et son environnement. Et puis, combien de fois il avait pensé que la jeunesse pouvait être cruelle. Dans tous les cas, par obligation, par envie ou par loisir, il avait accepté les nombreuses propositions de son père, s’inscrivant dans des activités extrascolaires, avec des jeunes de son âge. Il aimait surtout partir à la découverte de ces lieux que les ados affectionnaient. Mais, ce qui lui créa surtout des liens, c’est bien ses passions. Plusieurs fois, il s’était mis à courir dans la ville avec une quinzaine de sauteurs, gravissant des obstacles : barricades, escaliers, immeubles…

Le truc le plus dur dans tout ça, c’était la fin du voyage. Quand il devait quitter ce monde qu’il avait commencé à aimer, ces amis qu’il avait appris à connaître. Il n’oublierait pas les visages de ses camarades ni même les étranges détours de ruelles. Et même s’ils étaient loin l’un des autres, Maxime aurait toujours la capacité de les appeler.

VOYAGES
Depuis sa tendre enfance, Max a toujours connu cette vieille caravane de vingt ans. Son père, Samson, l’avait acheté comme signe de renouveau, de liberté (car il est toujours question de liberté). C’est avec elle qu’il était parti de la France, qu’il avait choisi une autre vie.

Aussitôt né, aussitôt aventurier. Maxime, dès ses premières années, avait connu le même mode de vie que son père — en même temps, il était obligé. En réalité, il était resté les neuf premiers mois en Angleterre. Pour Samson, c’était de nouvelles habitudes qui s’installaient, un nouvel apprentissage ; s’occuper d’un bébé ne venait pas du jour au lendemain. Mais après cette période d’adaptation, il était reparti de plus belle !

Étrangement, Max, malgré son excellente mémoire, ne se rappelait que de brefs souvenirs de ses quatre premières années. Pourtant, il arrivait à avoir des sensations familières, comme des bruits d’artifice ou encore le hurlement épanoui d’une foule. Il y avait de succinctes bribes qui ne duraient qu’un instant.

C’est à partir de cinq ans qu’il était capable de se remémorer précisément les événements voulus. Il était allé en Mongolie. Les gens de là-bas étaient simples, mais leur costume, tellement coloré. Ses yeux s’épanouissaient de joie en voyant autant de teintes. En Inde, là où les épices brûlaient le palais, était un lieu où la foi de la population rendait presque croyant. Il connut au passage l’Australie et l’Afrique du Sud, avant de se poser une année à Madagascar. Madagascar était un étrange état insulaire aux traditions plus diversifiées que les dieux eux-mêmes.

Il rentra par quatre fois en France, pour connaître et revoir sa famille plus sédentaire. Les Mercier étaient nombreux, Samson avait déjà deux frères et une sœur, qui avaient déjà fondé (pour deux d’entre eux) une famille. Il y avait Jacques Jr. Mercier, l’ainé de Samson, marié à Nisha Saraswati et Christine Merci, célibataire dans l’art et la manière. Pour ce qui était de Marc, le plus jeune, il était parti suite à une brouillade avec le père, Jacques Senior. Marc s’était fiancé avec un espagnol, semble-t-il que sa relation avait froissé quelques membres de la famille. En tout cas, Samson et Marc s’entendaient à merveille et il arrivait que Maxime aille voir son oncle, même sous les désaccords probants de beaucoup.

Mais pour Max, la vie n’a pas toujours été facile. Enfant, il était plus sensible à certaines maladies ou expositions (flore et faune ne sont pas toujours des amis). Il tomba gravement malade à une cause d’une piqûre de moustique quand ils explorèrent l’immense forêt amazonienne. Deux semaines à se remettre. Samson avait d’ailleurs dû rebrousser chemin pour les États-Unis, où ils restèrent plus d’une année, au final.

Il eut ensuite la Russie, pays froid et glacial, mais au paysage bluffant. Des souvenirs inoubliables à glisser sur du verglas et à se lancer des boules de neige au visage. C’est à cette année-là que son père eut un peu plus du mal que prévu. Ils connurent quelques journées difficiles — manque de client, mais Max avait toujours su garder le sang-froid et « la tête au chaud », comme disait son père. En se sortant de l’embarras, ils traversèrent des pays exotiques asiatiques comme la Chine, le Japon, la Corée du Sud et la Taïwan. La nourriture saine et raffinée manquerait sûrement à Max.

Il voyagea par la suite à travers le Bhoutan et le Sri Lanka, des localités très peu visitées et pourtant à couper le souffle. Il avait vu les habitations traditionnelles des natifs du Bhoutan, perchées en haut de montagne. Malgré l’effort physique à faire pour escalader, l’effort en valait le prix : une vue superbe, indéfinissable et d’une beauté sauvage. Le Sri Lanka possédait des eaux tropicales d’un bleu azur, qui, au fur et à mesure que l’on s’éloignait, se cascadaient par des couleurs de bleus différents.

Ses dernières destinations se situèrent vers le sud de la Terre, comme le Maroc, l’Égypte ou encore la Grèce. Avant de revenir en France, pour la quatrième fois. Samson et lui ne restèrent que trois mois, le temps des retrouvailles, du travail et des loisirs, avant de prendre le chemin de l’Italie en 2017. Puis, un beau matin, son père avait décidé, pour la première fois en 15 ans, de retourner en Angleterre. Combien de fois il lui avait parlé des terres de l’Angleterre, de sa rencontre avec Karine Sidonie, une belle journaliste anglaise au langage leste et franc ? Bien trop pour vouloir oublier. Max pensait que le fait de retourner là-bas soulèverait de douloureux souvenirs pour Samson, peut-être était-il temps de la revoir ?

Derrière l'écran

      Pseudo ♦ Raj
      Age ♦ Une vingtaine d'années sans trop de précision
      Pronom souhaité ♦ Il/lui

      Connais-tu la série Sense8 ? ♦ Oh que oui ! Un magnifique bijou tombé du ciel !
      Comment es-tu arrivé.e ici ? ♦ Grâce à votre annonce sur Facebook, une chance que je passais par là !
      Une première impression ? ♦ Au lieu de vous donner une première impression, je vais vous donner "L'Impression" : c'est vraiment une joie que d'avoir enfin un RPG reprenant l'univers de Sense8. Pour dire, je cherchais initiallement un RPG sur les super-héros (quelque chose que j'affectionne tout particulièrement), et j'ai tout de suite abandonné ma recherche en voyant cette perle ; et même s'il n'y a pas beaucoup de monde. Pour l'instant ! En tout cas, je vous remercie d'émerveiller mes journées.

      Code du règlement ♦



Maxime Mercier
People just travels
©️️️️Laxy dunbar


Dernière édition par Maxime Mercier le Jeu 1 Nov - 19:49, édité 7 fois
Messages : 287
Points d'activité : 347
Présentation : www
Pronom désiré : Elle

Julie Beauchamp

Co-fondatrice Respo Contexte et voteuse du mois d'Octobre

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: France
Profession: Journaliste
Talent: Peinture

Re: Maxime Mercier


Re-bienvenue par ici !

Contente d'enfin découvrir ce perso, après tes messages en tant qu'invité, j'avais hâte !
Je vois que c'est mes petites pubs Facebook qui t'ont amené ici, c'est cool, j'avais l'impression que personne ne les voyait et de saouler les gens avec, mais au final ça vaut le coup si ça peut nous attirer de nouveaux membres comme toi !

C'est cool de faire un personnage qui voyage beaucoup. C'est une bonne idée pour pouvoir RP facilement avec plein de gens. Sinon dans l'ensemble ton écriture est facile à suivre, ça se lit bien et il n'y a presque pas de fautes, ce qui est fort appréciable.

J'ai cependant quelques réserves sur ton personnage. Comme tu peux le remarquer, ça déborde dans le premier cadre. Tout simplement parce que "Talent personnel" est au singulier. C'est important de faire des personnages qui soient cohérents et qui ne soient pas "tout puissant". Chaque personnage peut donc avoir un talent, dans lequel il est bon. On évite de les cumuler. Déjà que les sensates ont accès aux talents de leurs frères et soeurs de cercle, si en plus chacun des membres du cercle est talentueux dans de multiples domaines, autant tout de suite partir du principe que les humains deviennent des esclaves des sensates et finissent dans des caves.
Du coup là si je compte bien dans talent personnel, tu as un talent physique (et même deux, parkour et acrobatie), un talent artistique (la photographie), un talent scientifique (l'informatique) et un talent littéraire (7 langues), plus la synesthésie, le QI élevé et la mémoire éidétique qui sont aussi des talents, même si tu les as mis dans particularité. Ca fait beaucoup pour une seule personne. Il faudrait que tu en choisisses un parmi tous ces talents. Les autres devront être fortement atténués. Ca peut être des passions ou des intérêts, ou des facilités, mais pas des maitrises. Et si tu peux en enlever carrément certains, ce serait encore mieux. Tu peux avoir éventuellement un talent secondaire, mais pas maitrisé autant que ton talent principal. Il faut garder en tête qu'en plus ton personnage n'a que 16 ans. C'est peu pour maîtriser toutes ces choses !

Tu n'es pas le premier à vouloir faire un personnage avec beaucoup de qualités et de capacités. Ma co-fonda me disait très justement que cette tendance peut venir de la série en elle-même, qui nous présente des personnages hyper badass, qui font rêver. Mais il faut bien avoir en tête qu'ils ne sont pas badass individuellement. C'est leurs interactions avec les autres qui les rendent aussi chouettes. Chaque personnage, pris individuellement, n'a pas tant de capacités que ça. C'est leur union qui fait leur force.

Pour ton père, je ne pense pas qu'il soit vraiment indispensable qu'il ait un QI aussi élevé (d'ailleurs tu n'es pas obligé de préciser le QI exact de ton personnage et de son père). Il peut gagner sa vie sans pour autant être un génie.

Mini-coquille dans cette phrase: "Maxime marqua une nouvelle page dans la vie de Simone, dont Karine la quittait." Je pense que tu voulais parler de Samson, et non Simone (ou alors je n'ai pas suivi, mais je ne sais pas qui est Simone ^^), et la phrase est étrangement tournée. Peut-être à reformuler du coup.

J'ai du mal à m'y retrouver dans l'enfance de ton personnage. Tu parles d'inscription dans des écoles, de vie de lycéen normale, mais en même temps de vie nomade. Du coup je suis un peu perdue. Est-ce qu'il allait à l'école tout le temps mais voyageait pendant toutes les périodes de vacances ? Est-ce qu'il changeait d'école chaque année ? Est-ce qu'il avait des périodes où il allait à l'école et des périodes où il voyageait et n'y allait pas ? Tu dis aussi que ton personnage fait des études d'informatique mais qu'il a 16 ans. Généralement les parcours scolaires chaotiques avec changements d'école fréquent et périodes sans école ne facilitent pas la montée rapide des classes, ça a plutôt l'effet inverse car les professeurs n'aiment pas faire "passer des classes" à des élèves qu'ils ne connaissent pas. Ils ont souvent peur que la maturité ne suive pas l'intelligence, et qu'il y ait des brimades et une souffrance chez l'élève qui se retrouve avec des élèves plus âgés. Du coup 16 ans et déjà en études d'informatiques, avec le parcours scolaire que tu dessines (même si je ne suis pas sure de l'avoir bien compris), ça me semble peu probable.

Voilà du coup pour les premières remarques qui me viennent à la lecture de ta fiche. Si tu as des questions sur ce que j'ai relevé, n'hésites pas à me les poser, on peut en discuter.
Messages : 53
Points d'activité : 83
Présentation : www
Pronom désiré : Il/lui
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: Nomade
Profession: Étudiant, lycéen
Talent: Mémoire eidétique et Parkour

Re: Maxime Mercier


Wouah ! Je ne m'attendais pas à avoir une telle réponse et en lisant tout, je comprends mieux pourquoi ! Alors, je vais te répondre petit à petit pour ne pas me perdre, en espérant, eh bien, que je n'oublie rien.

Les talents personnels : Je ne pensais pas que c'était des maîtrises complètes (à part pour les langues, vers lesquels j'avais renseigné le degré d'apprentissage, étant donné qu'il voyage), me disant que maîtriser quelque chose, ça prend énormément de temps et qu'on n'a jamais fini d'apprendre au final. Puis chaque talent, du personnage, a été pensé, surtout au niveau de l'histoire que je lui imaginais. Pour l'instant (jusqu'à avoir une autre réponse de ta part), j'enlève la photographie et les connaissances informatiques et ses langages, les laissant comme un loisir, et l'acrobatie – maintenant que j'y pense, la manière dont il court, relève plus du parkour que de l'acrobatie (du coup, définitivement enlevée), ainsi que certaines langues (presque toutes sauf l'anglais et le français, qui sont, je pense, les plus importantes parmi ce lot et normalement apprises par tous).

Les particularités : Pour ce qui est des particularités, la synesthésie et la mémoire eidétique sont des conditions (P.S : j'ai enlevé le QI), je ne savais pas que c'était pris pour des talents personnels, qui, de mon avis, sont des capacités ou compétences qui s'apprennent.

En résumé, j'ai passé Mémoire eidétique dans "Talent personnel" en tant que talent principal, et j'ai simplement gardé Parkour en secondaire, comme tu m'as conseillé de faire. J'ai supprimé la majorité des langues (dont les langages informatiques), ainsi qu'acrobatie, et est gardé (dans un coin de ma tête) comme passions l'informatique et la photographie.

Ah non, ça ne venait pas de là. Habituellement, je fais un personnage accès sur un certain type de compétences, parce que je sais qu'une personne (même à seize ans) est capable de "moyennement" maîtriser un lot de compétence en fonction de ce qu'il aime et de sa personnalité. Pour dire, je ne savais pas que c'était des maîtrises complètes, sinon, j'aurais fait autrement et je n'aurais pas mis autant ;). Et j'approuve à 100% ce que tu dis (et ce que ta co-fonda a dit !), il y a de la beauté là où réside la solidarité, n'est-ce pas ?

Venons maintenant à l'histoire !

J'ai enlevé la précision de son QI (et en même temps le fait qu'il soit un génie). Faut savoir que j'adore la précision et que tout est organisé dans mes dossiers (beaucoup trop organisé), il m'est facile de m'épancher dans les détails pour vouloir rendre un personnage plus crédible.

La mini-coquille dans la phrase a été corrigée. J'avoue que j'ai eu du mal avec cette dernière : "dont Karine la quittait" parlait de la page en elle-même, mais j'ai enlevé directement ce morceau-là.

Alors, pour la partie "scolarité" ! Son père a choisi de l'inscrire dans les écoles, même malgré le fait qu'ils soient nomades. C'est pour éviter qu'il se désocialise des autres enfants. Il trouve ça important. Le fait même est que les cours à l'école en eux-mêmes ne sont pas si importants que ça, puisqu'il suit des cours par correspondance. Avec tous ces voyages, il est carrément impossible pour un lycéen de pouvoir suivre normalement ;).

En répondant plus précisément à tes questions :
Est-ce qu'il allait à l'école tout le temps mais voyageait pendant toutes les périodes de vacances ? Non. Il voyageait comme son père voyageait. S'il prenait sa roulotte pour aller en Allemagne, Max suivait. Il ne restait pas dans un pays pour suivre des cours, surtout que Samson n'aime pas l'idée de le laisser derrière et surtout de payer un appartement qui ne servira plus après quelque temps.

Est-ce qu'il changeait d'école chaque année ? Il changeait d'école à chaque fois qu'ils changeaient de paysage (du moins, quand il y avait une école). Bien sûr, Sam savait à l'avance où il devait aller, soit avec l'envie de voir un certain pays (ou paysage), soit pour trouver un client. Il préparait les papiers d'inscription. Après, je peux toujours me renseigner si c'est possible de faire ça dans des écoles.

Est-ce qu'il avait des périodes où il allait à l'école et des périodes où il voyageait et n'y allait pas ? Comme dit plus haut, oui, il a pu avoir des moments où, comme il n'y avait pas d'école, il n'y allait tout simplement pas.

Pour plus de facilité (avant que je te réponde), j'ai enlevé les études informatiques, je pense que si on suit un cursus français, il serait en seconde général ou technologique. Je sais que dans les études américaines, il est directement possible de choisir ses cours et de les apprendre, c'est pour cette raison qu'il faisait déjà des cours en informatique ;).

Voilà, j'espère avoir répondu à toutes tes questions et avoir clarifié quelques-unes. J'espère qu'il n'y a plus trop de coquilles, et dans tous les cas, je serais heureux d'en discuter avec toi !


Maxime Mercier
People just travels
©️️️️Laxy dunbar
Messages : 287
Points d'activité : 347
Présentation : www
Pronom désiré : Elle

Julie Beauchamp

Co-fondatrice Respo Contexte et voteuse du mois d'Octobre

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: France
Profession: Journaliste
Talent: Peinture

Re: Maxime Mercier


Alors je n'ai pas trop le temps de relire ta fiche en entier car je suis au boulot. Mais je réponds quand même à ton message.

Du coup pour les talents personnels, en fait on ne voit pas ça comme le CV exhaustif du perso. C'était plus pour connaitre sa "spécialité". Pour reprendre un peu la série, chaque personnage apporte une compétence particulière au cluster (ou à l'histoire, pour les personnages qui gravitent autour). Par exemple Nomi ses compétences en informatique, Lito ses talents d'acteur, Kala ses connaissances en biochimie, Riley son talent de DJ et surtout sa notoriété en tant que DJ... Et pour les personnages humains, il y a Hernando qui est droit dans ses bottes, Amanita qui est toujours optimiste et prête à tenter des trucs insensés, Bug qui a accès à tout un tas de technologies, Raj qui est riche (ouais c'est une ressource aussi) et tolérant. Bien sûr ils ne sont pas "que" ce talent personnel, mais c'est le petit truc qui fait que le personnage est "utile" et trouve ça place. C'est donc plutôt cela qu'on entendait par "talent personnel". En gros qu'est-ce qui est le "point fort" de ton personnage, sur quoi il peut s'appuyer en cas de pépin pour essayer de se sortir d'une impasse.

Et particularité, c'était plus un petit détail en plus sur le perso, du genre "gaucher", "arachnophobe", "pas fichue d'obtenir son permis", que sais-je encore. Un petit détail amusant qu'on n'a pas forcément pu placer dans l'histoire mais qui amène un peu de réalité au perso quand même.

J'espère que tu comprends un peu mieux cette section de la fiche du coup, avec mes explications.

Pour la photographie et l'informatique en tant que passions/passe-temps, tu peux tout à fait les inclure dans ton histoire, mais du coup oui la partie talent et particularité, ce n'est pas forcément l'endroit pour les mettre.

Je pense que c'est bien de garder le français et l'anglais, en effet. Il peut avoir appris des petites choses dans d'autres langues au fur et à mesure de ses voyages, connaitre les bases (bonjour, merci, au revoir, commander à manger, commander à boire), comprendre un peu d'autres langues, pas de soucis.



Concernant la partie scolarité du personnage, je pense que ça mérite d'être un peu plus travaillé (tu l'as peut-être déjà fait, auquel cas désolée je lirai ça ce soir, je me base juste sur ta réponse). Il faudrait que tu définisses un peu mieux les différents voyages. Changer un enfant d'école en cours d'année, c'est vraiment compliqué. Il faut savoir qu'il y a des "places" dans les écoles, qui sont définies en début d'année, en fonction du nombre d'habitants et d'enfants dans la commune. Quand les classes sont pleines, elles sont pleines. Ce n'est pas aussi facile que ça d'arriver en cours d'année et de s'inscrire dans une école, d'autant plus quand la famille ne s'installe pas "pour de bon" dans le coin.

Les deux solutions que je vois, c'est que soit ton père change de lieu à chaque fois (ou presque) pendant l'été, et que vous restez à chaque fois une année au moins dans un même coin, avec des périodes où tu "sèches" l'école. Selon les écoles ce serait plus ou moins accepté et accompagné, donc des périodes où les profs te transmettent les programmes des semaines que tu rates pour que tu puisses bosser tes cours, et des périodes où juste ils te laissent en plan. Mais je pense que ton père aurait des soucis avec cette solution, si tu sèches trop souvent.

Sinon on pourrait imaginer une école complètement à distance, mais qui du coup te permet de suivre un cursus plus linéaire. Et ton père pourrait t'inscrire dans des centres de loisir ou des activités extra-scolaires dans les lieux que vous visiter pour te sociabiliser (parkour par exemple, ou juste des colonies de vacances, avec des enfants du coin où vous êtes et où tu peux apprendre un peu la langue et la culture locales). C'est le système décrit ici par exemple.

Ton personnage a quelle nationalité du coup au final ? Parce que tu précises que ta mère est anglaise, et comme tu parlais du français comme langue je partais du principe qu'il était français (donc soumis aux lois françaises concernant l'éducation), mais vu que tu me parles des études américaines, je viens de me rendre compte que tu l'imaginais peut-être québecois (je connais moins le système là-bas). Du coup ce serait bien que tu l'indiques quelque part dans ta fiche.

Et ça pourrait être bien d'avoir quand même une idée des lieux où il a vécu, et quand. Pas forcément vraiment très détaillé, mais ça peut être par exemple, l'année de ses 5 ans ils ont vécu dans l'Est de l'Europe. Entre ses 12 et 14 ans ils sont restés au Royaume-Uni. Ce genre de détails, pas forcément non plus très précis au jour et au village près, mais juste pour fixer un peu les chose. Ca peut donner des idées de liens avec d'autres personnages (actuellement on a des persos italiens, américains, français, et grecque vivant à Londres, et il y a parmi les prédefinis des persos d'autres lieux), et je pense que ça t'aiderait à avoir une idée plus précise de ce que ton personnage a vécu.
Messages : 53
Points d'activité : 83
Présentation : www
Pronom désiré : Il/lui
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: Nomade
Profession: Étudiant, lycéen
Talent: Mémoire eidétique et Parkour

Re: Maxime Mercier


Ne t'inquiète pas ! Ô combien je sais qu'il n'est pas facile de se tenir à jour tout le temps sur les fiches de ses membres chéris, hehehe ! Prends ton temps pour ça, comme ça, j'ai le temps de peaufiner le texte – j'ai fait l'erreur d'aller trop vite et ça m'en a coûté d'être retardé. Mais rien n'est parfait comme on dit !

D'accord, je comprends mieux pour les particularités. C'est juste que j'ai dû mal quand un personnage à une certaine compétence (même non maîtrisée mais possédée) que ce ne soit pas marqué quelque part. Mais comme tu me l'avais conseillé, j'ai tout de même enlevé des talents pour équilibrer les choses  . S'il faut répondre à la question : sur quoi il peut s'appuyer en cas de pépin pour essayer de se sortir d'une impasse ? Je pense que ce serait plus ses connaissances et sa pratique du parkour (mais va savoir quel genre de pépin il lui arrivera !).

Merci pour les précisions sur les deux aspects techniques de la fiche que je comprends beaucoup mieux maintenant. Et fais-moi savoir si je laisse simplement un talent sur la fiche, je ne suis pas sûr à ce propos !

Attaquons alors la partie scolarité de Max.
Je ne crois pas – je ne sais plus – si j'ai touché cette partie-là. Je crois que j'attendais plus d'instruction de ta part. C'est parti pour s'y mettre, maintenant que je sais qu'est-ce qui cloche, et qu'est-ce qu'il faut rajouter. Ah là là ! Le système scolaire français, la poisse. C'était l'horreur avant même de passer les barreaux du lycée !

Concernant l'école ! J'ai relu ce que tu m'as dit et proposé, et je pense partir sur la deuxième option, qui me semble plus logique par rapport au parcours de Samson et de Maxime. Il suivrait du coup des cours à distance, en ligne, et il aurait été inscrit dans des activités extra-scolaires ou même se serait entraîné avec des personnes avec la passion du parkour, de la photographie ou de l'informatique, enfin, tout ce qu'il aime.

Pour ce qui est de la nationalité, j'ai fait mes petites recherches, et il est effectivement bien français (son père l'est, alors il est directement reconnu par l'État français comme ayant la nationalité, même s'il n'est pas né sur le sol français). Concernant les études, il peut suivre des études américaines, c'est possible, surtout s'il n'est pas retourné depuis longtemps en France (mais je te ferai une chronologie rapide des lieux qu'il a visité et des dates, également du temps qu'il y a passé, pour de donner une idée, avant de le rédiger au propre et de l'ajouter à l'histoire).

Les éléments à changer ou à ajouter :
– Chronologie des pays visités
– Définir les différents voyages
– Nationalité/Lieu de naissance
– Réécrire la partie scolarité

Je pense avoir fait le tour de tout ce que tu m'as dit ! Je rééditerai pour mettre vite fait la chronologie de ses voyages ! Encore une fois, merci de ton temps et de ta patience ! Ce n'est pas toujours facile.

EDIT : Après avoir passé une petite heure et demie pour faire la chronologie des voyages, j'ai finalement terminé ! Tu me dis si c'est bon, j'ai essayé de rester cohérent face à la longueur des voyages, à la durée, au nombre, etc. Enfin, tu me diras ;) !

Spoiler:
7 Décembre 2001 - Naissance Maxime Mercier, Angleterre
 7 Décembre 2001 au 31 Août 2002 - 9 mois en Angleterre
 1 Septembre 2002 au 3 Février 2003 - 4 mois en Irlande
 5 Février 2003 au 11 Juin 2004 - 1 an et 3 mois au Portugal
 12 Juin 2004 au 4 Août 2004 - 2 mois à Monaco
 4 Août 2004 au 26 Janvier 2005 - 5 mois et 26 jours en France
 30 Janvier 2005 au 13 Juillet 2006 - 1 an et 1 mois au Kazakhstan
 15 Juillet 2006 au 6 Septembre 2006 - 2 mois en Mongolie
 6 Septembre 2006 au 7 Mai 2007 - 7 mois en Inde
 16 Mai 2007 au 14 Août 2007 - 3 mois en Australie
 7 Septembre 2007 au 27 Décembre 2008 - 3 mois en Afrique du Sud
 30 Décembre 2007 au 12 Juin 2009 - 1 an et 5 mois à Madagascar
 25 Juin 2009 au 18 Novembre 2009 - 4 mois au Canada
 20 Novembre 2009 au 1 Janvier 2010 - 1 mois en France  
 3 Janvier 2010 au 1 Avril 2010 - 3 mois en Floride
 4 Avril 2010 au 7 Août 2010 - 2 mois au Costa Rica
 12 Août 2010 au 15 Février 2011 - 5 mois au Brésil
 15 Février 2011 au 3 Mars 2011 - 1 mois et demi en Amazonie
 1 Avril 2011 au 12 Juillet 2012 - 1 an et 3 mois aux États-Unis d'Amérique
 19 Juillet 2012 au 22 Mars 2013 - 8 mois en Russie
 26 Mars 2013 au 27 Juin 2013 - 3 mois en Chine
 2 Juin 2013 au 11 Novembre 2013 - 5 mois au Japon
 13 Novembre 2013 au 7 Janvier 2014 - 57 jours en Corée du Sud
 13 Janvier 2014 au 18 Avril 2014 - 3 mois en Taïwan
 25 Avril 2014 au 6 Septembre 2014 - 4 mois au Bhoutan
 11 Septembre 2014 au 20 Novembre 2014 - 2 mois au Sri Lanka
 9 Décembre 14 au 6 Mars 2015 - 2 mois et 28 jours en France
 10 Mars 2015 au 16 Juillet 2015 - 7 mois au Maroc
 26 Juillet 2015 au 28 Février 2016 - 4 mois en Égypte
 11 Mars 2016 au 29 Novembre 2016 - 9 mois en Grèce
 5 Décembre 2016 au 8 Mars 2017 - 3 mois en France
 9 Mars 2017 au 17 Août 2017 - 5 mois en Italie
 19 Août 2017 au 24 Mars 2018 - 7 mois en Angleterre

EDIT 2 : Du coup, j'ai modifié certaines choses, changé quelques phrases, complètement refaits la fin de l'histoire et rajouter les détails en plus pour les voyages ! Je n'ai pas eu le temps de faire beaucoup de recherches sur les pays, mais j'en parlerai plus en détail dans un journal ou dans un RP solo, pour développer. J'espère qu'il n'y a plus trop d'incohérence ou... n'importe XD ! Bonne lecture !
Messages : 287
Points d'activité : 347
Présentation : www
Pronom désiré : Elle

Julie Beauchamp

Co-fondatrice Respo Contexte et voteuse du mois d'Octobre

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: France
Profession: Journaliste
Talent: Peinture

Re: Maxime Mercier


Du coup tu es prêt pour que je me repenche sur ta fiche pour la validation ? Si oui je fais ça demain (là je rentre de soirée et je vais dodoter Sleep )
Messages : 53
Points d'activité : 83
Présentation : www
Pronom désiré : Il/lui
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: Nomade
Profession: Étudiant, lycéen
Talent: Mémoire eidétique et Parkour

Re: Maxime Mercier


Complètement prêt, j'ai réécrit plusieurs choses et rajouté des paragraphes pour les détails ! Bonne soirée et surtout ! Dors bien !


Maxime Mercier
People just travels
©️️️️Laxy dunbar
Messages : 287
Points d'activité : 347
Présentation : www
Pronom désiré : Elle

Julie Beauchamp

Co-fondatrice Respo Contexte et voteuse du mois d'Octobre

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: France
Profession: Journaliste
Talent: Peinture

Re: Maxime Mercier


Hello c'est moi !

Alors bravo pour les modifs, la fiche me convient bien mieux comme ça ! Je trouve que les ajouts que tu as fait servent vraiment bien ta fiche, on comprend un peu mieux qui est Maxime, ce qu'il a vécu.

J'ai deux mini trucs à proposer pour l'améliorer encore, mais rassures-toi, c'est du détail, et ta fiche est d'ores et déjà validée.

Le premier mini-truc, c'est pour cette phrase: "Il a des connaissances dans le domaine de l’informatique, domaine qu’il apprécie de par son paternel, et est capable de créer des programmes de haut niveau sans aucune aide (ni même celle de son père)."
Je trouve que la phrase est un chouilla trop exagérée. On dirait que Maxime est un hacker de haut niveau qui va hacker le système de sécurité de la maison blanche un peu. ^^ Du coup j'aimerai juste que tu nuances un peu. Il est passionné d'informatique, et il a un père informaticien, donc oui il est bon là-dedans, pas de soucis. Mais des programmes de haut niveau ça sonne vraiment "génie de l'informatique".

Et le second, c'est concernant cette phrase: "Alors pour Karine Sidonie, peut-être que ce mode de vie n’était pas fait pour elle, peut-être même que, avoir un enfant n’était pas compris dans le plan. Maxime marqua une nouvelle page dans la vie de Samson."
Ce n'est pas une "demande" de ma part, mais plutôt une suggestion. Je comprends ce que tu voulais dire dans ta phrase d'origine maintenant que tu me l'as expliquée. Elle était un peu bancale, mais si tu souhaites garder le sens de ta phrase d'origine, qui est perdu dans la nouvelle version, je te propose cette formulation: "Maxime marqua une nouvelle page dans la vie de Samson. Karine, elle, décida de tourner cette page pour de bon et de laisser Maxime derrière elle." C'est une proposition, rien d'obligatoire. Tu peux tout à fait laisser tel quel, ou changer ma proposition pour qu'elle te convienne mieux. C'était juste parce que j'ai eu l'idée en lisant de cette formulation pour faire passer le message que tu avais en tête.

Voili voilou, sinon j'ai apprécié la lecture de cette nouvelle version de ta fiche, et j'ai hâte de voir ton personnage en action !

Je te valide de ce pas, et j'attends ta réponse pour mes deux mini-remarques avant de déplacer la fiche dans les fiches validées.
Messages : 53
Points d'activité : 83
Présentation : www
Pronom désiré : Il/lui
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: Nomade
Profession: Étudiant, lycéen
Talent: Mémoire eidétique et Parkour

Re: Maxime Mercier


Allez, puisqu'il faut terminer en beauté (étant donné que, comme tu l'as dit, je ne pourrais plus profiter de tes sublimes pavés explicatifs), je te réponds ici, et non intelligemment dans le chat . Bon, c'est vrai, je t'ai déjà remercié dans le chat et répondu aussi... C'est loupé du coup ?

Premier "truc" : Oui, en relisant la phrase, j'avais cette drôle d'impression aussi. Mais des fois, il m'arrive de bloquer et de ne pas trouver une alternative (pour ça qu'avoir une aide extérieure, c'est important). Donc, je vais aller rectifier la phrase avec cette formule que tu me donnes, car j'aime beaucoup !

Second "truc" : C'est beau l'attention que tu portes aux écrits de tes p'tits ! Tout ému !!~ Également, la phrase va être modifiée pour être remplacée par cette formule plus fidèle de l'originelle !

En dernier point, je suis ravi que cette nouvelle lecture t'ait plu plus que l'ancienne (ça sert à ça la critique aussi    ). Merci pour ton aide pour m'améliorer un peu plus, et je sens que finalement, je n'ai pas terminé de te demander de beaux pavés ! Également hâte de pouvoir te lire et roleplay avec toi et ton personnage !

EDIT : Modifications faites !

Raj.

Contenu sponsorisé

Re: Maxime Mercier



Maxime Mercier

 ::  :: Fiches de personnages :: Fiches validées

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum