bouton afficher/masquer
Le Deal du moment : -12%
Caméra sport GOPRO HERO 8 BLACK
Voir le deal
379.99 €

The meetings of the water - William Brown

 ::  :: Amérique

Messages : 233
Points d'activité : 381
Présentation : life is a joke
Pronom désiré : Elle

Aléa Brooks

Aléa Brooks


Feuille perso
Pays d'habitation: Etats Unis
Profession: Anthropologue

The meetings of the water - William Brown


Sweet vale of Avoca! how calm could I rest
In thy bosom of shade, with the friends I love best,
Where the storms that we feel in this cold world should cease,
And our hearts, like thy waters, be mingled in peace.
Thomas Moore


L’aéroport international John-F Kennedy se trouvait entre Brooklyn et le Queens. En cette deuxième quinzaine de février, l’air était frais et les gens se pressaient à l’intérieur, la tête enfoncée entre col de manteau et écharpe. Aléa ne tenait plus en place. L’avion de Will allait bientôt atterrir et cela faisait déjà plus d’une heure que la jeune femme faisait les cent pas entre les café et les comptoirs d’enregistrements. Se stoppant soudain, la jeune femme ferma les yeux tout en prenant une grande inspiration. Lorsqu’elle les rouvrit, elle se rendit qu’une compte qu’une vieille femme l’observait de loin en fronçant les sourcils. Consciente qu’il fallait qu’elle se calme rapidement si elle ne voulait pas finir dans le bureau de la police stationnant à l’aéroport, Aléa sourit à la vieille et alla se commander un café. Sa contenance retrouvée, elle se força à retracer les évènements de ces derniers jours.

Après plus de huit heure d’avion, la jeune femme avait dû se résoudre à rentrer à la maison au vue de l’heure tardive. En profitant pour fouiller dans les papiers d’Hayden, Aléa retrouva les documents attestant de sa copropriété sur le bateau. Fonçant directement à la Marin Basin Marina, elle n’avait eu aucune difficulté à convaincre la capitainerie de vérifier ses registres. Malheureusement pour elle, Hayden avait quitté le port avec le « Remedy » le 12 décembre. Jusque là, les dates concordaient. Le problème, c’est qu’à la Marina, personne n’était en mesure de savoir où il était passé… La jeune femme avait aussitôt contacté William pour lui annoncer la mauvaise nouvelle et l’avait enjoint à retrouver la trace du bateau et des ports auxquels il aurait pu accoster plus ou moins longtemps. Aléa avait également téléphoné plusieurs fois à Julie pour prendre de ses nouvelles et s’échanger leurs dernières information.

Le fait le plus notable avait très certainement été la gala de charité trois jours plus tôt. Elle y avait rencontré Hailey Moore, l’organisatrice de la soirée. Par un curieux hasard de circonstance Aléa avait appris que la jeune femme, tout comme William et Hayden était une sensate… Petit à petit, la jeune femme avait commencé à comprendre que ce qu’elle pensait être un fait isolé, une extravagance de la nature, était en fait bien plus répandue qu’il n’y paraissait.

Regardant sa montre, la jeune femme soupira. Encore une bonne vingtaine de minute et elle pourrait enfin découvrir où Hayden s’était caché. L’impatience lui brulait les entrailles et elle maudissait le temps de passer si lentement quand il n’avait fait que défiler depuis maintenant un mois…

The meetings of the water - William Brown

 ::  :: Amérique

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum