Nyota Washington

 ::  :: Fiches de personnages :: Fiches validées

Messages : 38
Points d'activité : 75
Présentation : www
Pronom désiré : Elle
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: Amérique
Profession: Militaire
Talent: Tireuse de précision

Nyota Washington


Nyota Washington

Ft. Maegan Tandy

      Pays d'habitation ♦ Amérique
      Date de naissance ♦ 14 Aout 1986
      Cluster ♦ 5 membres.
      Talent personnel ♦ Très douée avec les armes à feu.
      Profession/étude ♦ Militaire – Tireuse d’élite dans les FORECON.
      Particularité ♦ Fume, possède quatorze étoiles tatouées sur le corps, est insomniaque et surdouée.
      Groupe ♦ Homo sensorium
      Pronom souhaité ♦ Elle

Caractère et Physique

Calme, voilà le mot qui revient le plus souvent quand on parle de Nyota sans la connaitre plus que ça. Attention, je ne dis pas qu’elle ne l’est pas mais, plutôt que ce n’est pas ce qui la décrit le mieux. Pour ceux qui la connaissent vraiment, elle est souvent qualifiée de patiente, aimante, observatrice ou encore à l’écoute. En vérité, elle est toutes ces choses et bien plus encore. Pour comprendre la jeune femme, il faut d’abord savoir que sous ce sourire parfois doux et parfois espiègle se cache un QI approchant les 165.

Oui, Nyota fait partie des 2% (et des poussières) de la population mondiale qui se fait qualifier de "surdouée" par ceux qui ne le sont pas (ou qui ne comprennent pas ce que cela implique). En vérité la jeune américaine déteste ce mot, car elle ne se sent pas plus doué qu’une autre personne, juste différente. Alors elle préfère dire qu’elle est "2%" ou encore "câblée différemment" ; ce qui, au final, est plus proche de la réalité.

D’après des calculs savants, l’information dans le cerveau d’une personne lambda voyage à 2m/s. Pour Nyota, elle dépasse légèrement les 5m/s. Il lui faut donc très peu de temps pour analyser une situation ou encore traiter un problème. Et si cela s’arrêtait là, ce serait le top… malheureusement ce n’est pas le cas.

Qui dit grande vitesse mentale, dit aussi difficulté à arrêter le flot continue d’informations, résultant en des crises existentielles qui peuvent dériver en crise d’angoisses, si elle ne se sent pas en sécurité, ou encore des insomnies chroniques. Avez-vous déjà essayé de trouver le sommeil alors que vos pensées fusent, analysant chaque instant de votre journée/semaine passée et ce que vous auriez pu ou dut faire pour que telle ou telle chose se passe mieux/différemment ? C’est pour ainsi dire impossible. Alors, elle doit vider ses batteries à fond, car si elle n’est pas exténuée, elle ne dort pas… parfois pendant plusieurs jours si les nerfs prennent le dessus.

Et comme si cela ne suffisait pas, Nyota est perfectionniste à un degré qui frôle parfois la maniaquerie. C’est aussi un "symptôme" de sa condition, car si rien n’est parfait, cela ne vaut pas la peine que l’on s’y attarde puisqu’il y a des milliards de choses à faire ou à penser. Sans compter qu’elle fait partie des "scanners", un type de "2%" qui papillonnent et qui ont beaucoup de difficultés à se fixer sur une chose. Et s’ils y arrivent, cela frôle l’obsession…

Qui a dit qu’être "surdoué" c’était fun ? Pas elle en tout cas.

Question "social", elle ne gère pas trop mal. Ayant eu la chance d’être élevée par un père atteint de la même malédiction et une mère psychologue, elle s’est assez vite adaptée aux interactions avec ses semblables. Et pour les 98 autres pour-cent elle tente de se conformer au groupe et de ne pas trop se faire remarquer, quitte à s’effacer. Comme disent les Japonais "le clou qui dépasse attire le marteau". Voilà pourquoi on l’a dit "calme" et même parfois "distante". Tout simplement parce qu’elle ne veut pas d’ennuis.

Sauf que parfois c’est plus fort qu’elle, il faut qu’elle ouvre sa bouche. Pour défendre les injustices entre autres, ou pour corriger une erreur dans la bouche d’un autre… ça fait partie de sa malédiction. Tout comme l’empathie, qui est un "sens" particulièrement aiguisé chez la jeune femme. Elle ne peut s’empêcher de se mettre à la place des autres. "Les surdoués pensent avec le cœur" a-t-elle lu un jour dans un livre de psycho. Cette phrase l’a beaucoup marquée tant elle est proche de la réalité. Au final ça signifie que si vous faites partie de son entourage, que vous soyez doué ou non, elle vous défendra crocs et griffes. Une vraie la lionne. Ce qui est amusant quand on sait que c’est son signe astrologique…

Histoire

Nyota est née le jeudi 14 Aout 1986 à Miami. Ses parents, George et Violette, ont déjà un fils, Joshua, qui n’a que deux ans quand il se retrouve soudainement grand-frère.

Avec un père professeur de géographie à l’université et une mère psychologue, les deux enfants grandissent dans un environnement sain et privilégié au 3800 SW 58th avenue dans le quartier de Coral Terrace. La maisonnette de plain-pied se situe à cinq minutes en voiture de l’université de Miami, le lieu de travail de George et est situé dans un lotissement assez tranquille où les voisins directs, issus de milieux sociaux aisés,  se retrouvent souvent lors de barbecues. C’est ainsi que les enfants, peu importe leur couleur de peau, grandissent ensembles et lient des liens semblables à ceux des frères et sœurs. C’est d’ailleurs totalement le cas de Nyota. En effet Sean Miller, le fils des plus proches voisins des Washington, devient très vite le troisième larron du petit groupe que forme la fillette et Joshua. Ils seront presque inséparables, à l’école comme à la maison et la fillette considère le garçon comme son frère.

C’est donc entouré de tout cet amour que la jeune femme grandira sans crise majeure jusqu’à ses douze ans, l’âge auquel les autres enfants commenceront à la pointer du doigt car elle est différente. Non pas parce qu’elle est noire, mais plutôt parce qu’elle ne se comporte pas comme une enfant de son âge. Elle sera accusée d’essayer de se mettre les professeurs dans la poche (ou plus vulgairement "de faire de la lèche") et d’être une petite mademoiselle "je-sais-tout". Certains de ses camarades en profiterons même pour la malmener, lui faisant faire leurs devoirs sous la menace de violences de plus en plus graves.

Un jour qu’elle refuse le chantage, l’un des enfants lui dit que son père, qui a un fusil de chasse, va venir s’en prendre à ses parents si elle se rebelle. C’est l’incident déclencheur qui sera à l’origine de sa vocation et de l’aggravation de ses crises d’insomnies. Pendant des mois, la fillette s’empêchera de dormir pour veiller sur les siens, décalant complètement son rythme de sommeil. Elle se met alors à dormir pendant les cours pour rattraper ses nuits qu’elle passe à lire pour ne pas céder à la fatigue. Elle écume ainsi la bibliothèque de son père avant d’emprunter ceux de la bibliothèque de son école, puis de la ville. Elle lit surtout des livres sur le monde avec des images de paysages, puis commence à s’intéresser aux métiers de docteurs, sauveteurs, pompiers et enfin aux armes, pour mieux défendre ceux qu’elle aime.

La crise durera presque un an et c’est finalement Joshua et Sean qui vont l’aider à se sortir de cette spirale infernale en menant l’enquête de leur côté. Ils préviennent alors les parents de la petite, qui feront le nécessaire pour que les violences morales cessent. A la suite de quoi, ils feront passer des tests à la fillette, qui révèleront ce qu’ils avaient toujours plus ou moins suspectés. Nyota est donc changée d’établissement pour un plus adapté à ses besoins et à son QI. Les horaires d’école changent alors, moins compactes, ils lui permettent de s’adonner à une activité sportive. Très active elle fera ainsi de la gymnastique, puis de la natation, de la boxe et enfin du krav maga.

C’est sa professeure de combat qui lui parlera de l’armée. Voyant que la jeune fille, âgée alors de quinze ans, est prête à tout pour protéger les siens et, comme elle dit elle-même, "ceux qui sont dans l’incapacité de se protéger seuls", elle commence à la préparer à l’entrainement futur qu’elle recevra et au monde dans lequel elle devra évoluer. C’est donc ainsi encadrée et guidée que Nyota va découvrir le combat rapproché puis les armes à feu dans des stands de tirs.

Et elle adore ça. Sentir le métal froid dans sa main, forcer son cerveau et sa respiration à ralentir pendant qu’elle vise avant de presser la détente, suivre la trajectoire de la balle et contempler le projectile alors qu’il se fiche dans la cible… c’est un peu comme une sorte de méditation pour elle. Cela l’aide à se concentrer et à se recentrer. C’est cathartique et cela l’apaise.

La suite semble simple sans l’être totalement. A 18 ans elle intègre l’armée et fait ses classes avec brio en dépit des regards en coin de certains de ses camarades. Il faut dire que la jeune femme, malgré une volonté de rentrer dans le rang, dépasse du groupe. Tout d’abord, c’est une femme dans un monde d’hommes et elle se doit d’être irréprochable sans quoi on lui fait remarquer qu’elle n’est pas assez forte ou pas assez bonne pour être dans l’armée.

Ensuite, elle brille par ses capacités, physiques comme mentales et cela ne plaît pas à tout le monde. Surtout qu’elle donne l’impression d’arriver à de tels résultats sans efforts ; ce qui n’est pourtant pas le cas. Si elle s’en sort aussi bien c’est grâce à sa routine journalière, ainsi qu’à ses précédentes années d’entrainement. Sans cela, Nyota ne serait surement pas la moitié de "l’élève" qu’elle est à ce moment-là de sa vie. En effet, elle passe de longues heures à potasser ses cours, faire des fiches, étoffer ses connaissances grâce à internet… Et quand elle n’est pas derrière son bureau ou à la bibliothèque, on peut la trouver en train de courir ou de repousser ses limites dans la salle de sport ou le stand de tir du campus. Elle a verrouillé son objectif et tous les moyens sont bons pour y parvenir, même si pour cela elle doit y laisser des plumes.

Et comme si cela ne suffisait pas, la jeune femme fait partie de la majorité des minorités présentent dans l’USMC. En effet, les blancs ont le monopole des postes et, même si les afro-américains sont les plus présents après ceux-ci, ils représentent quand même un faible pourcentage.

C’est donc un combat de tous les jours, mais elle ne lâche rien car Nyota est une battante. Peu importe les brimades, elle se contente de serrer les dents et d’avancer. Ça vire parfois presque à l’obsession. Le monde extérieur disparait autour de sa cible, comme lorsqu’elle serre entre ses doigts le métal froid de son M98B. Ainsi certaines de ses relations en pâtissent. Elle perd beaucoup d’amis durant cette période, ne pouvant se raccrocher qu’à ceux qui comptent vraiment pour elle et pour qui elle compte tout autant ; ses parents, son frère et Sean.

Sa vie sociale se résume ainsi donc à ses permissions pour les vacances et à ses quelques interactions limitées avec sa colocataire sur le campus. Cette dernière tente désespérément de l’intégrer lorsqu’il y a des soirées ou des rendez-vous entre élèves, mais Nyota ne cède jamais. Elle finit par se faire exclure du cercle des étudiants et il n’est pas rare qu’on parle d’elle en des termes peu élogieux à quelques pas d’elle.

Pourtant, elle ne se laisse pas atteindre. Et lorsque cela arrive malgré tout, elle se sert de cette rage pour se propulser vers son objectif, pour aller courir plus longtemps ou frapper plus fort. La seule véritable opinion qui lui importe est celle de ses instructeurs, car elle sait qu’ils sont ses guides tout au long de ces années sombres.

Son talent avec les armes, surtout les fusils de précisions est alors la lumière qui la pousse dans les Forces de reconnaissances, ou "Forecon", un corps des Marines américains considérés comme des forces spéciales, où elle gravit les échelons rapidement pour atteindre le grade de "Sergeant".

Les équipes y sont constituées de quatre à six personnes et la vie des uns repose dans les mains des autres. Aussi l’ambiance qu’elle y découvre est bien différente des heures noires de ses classes. Il y règne l’ambiance d’une famille : une atmosphère chaleureuse, une entente et une entraide soudée, où il est question de confiance et de partage.

Comme l’a dit le célèbre chef Shawnee Tecumseh "A single twig breaks, but the bundle of twigs is strong" (Une simple brindille se brise, mais le fagot de brindilles est résistant.) C’est ce message qui transparait chaque jour au sein de ce groupe d’hommes et de femmes qui composent maintenant son unité et avec qui elle partage presque chaque minute de sa vie.

Mais son cercle privilégié va bientôt s’agrandir. En effet, elle est en permission dans sa famille lorsqu’elle s’éveille pour la première fois, à l’âge de trente-deux ans.

Liens

      Nom Prénom ♦ Ecrire ici la description du lien
      Nom Prénom ♦ Ecrire ici la description du lien
      Nom Prénom ♦ Ecrire ici la description du lien

Derrière l'écran

      Pseudo ♦ Isilrina
      Age ♦ 32 ans
      Pronom souhaité ♦ Elle

      Connais-tu la série Sense8 ? ♦ Oui :D
      Comment es-tu arrivé.e ici ? ♦ Par Facebook
      Une première impression ? ♦ SENSE8 <3 !! [sinon en plus calme :] J’adore la taille des avatars ^^ [et aussi :] c’est très jaune :D

      Code du règlement ♦



Dernière édition par Nyota Washington le Ven 19 Oct - 12:53, édité 5 fois
Messages : 153
Points d'activité : 216
Présentation : Coucou
Pronom désiré : Il
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: Etats-Unis
Profession: Cosplayer
Talent: Le Cosplay

Re: Nyota Washington


Bienvenue! Je vais me sentir un peu moins seul en Amérique maintenant
Messages : 119
Points d'activité : 200
Présentation : wake up
Pronom désiré : Il

Elio S. Auditore

Membre du mois d'Octobre

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: Italie, parfois France
Profession: Étudiant en médecine
Talent: Compositeur

Re: Nyota Washington


Welcome !

Une femme de caractère ! Ca promet !



Fais moi la mort
"It's not the drugs that make a drug addict, it's the need to escape reality." + Riley

(c) blue walrus.
Messages : 287
Points d'activité : 347
Présentation : www
Pronom désiré : Elle

Julie Beauchamp

Co-fondatrice Respo Contexte et voteuse du mois d'Octobre

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: France
Profession: Journaliste
Talent: Peinture

Re: Nyota Washington


Bienvenue par ici !

Je suis ravie de voir que mes petites attaques Facebook fonctionnent pour rameuter des gens. xD

Je lirai ta fiche après m'être occupée de celle de Francis.
Tu ne devrais pas attendre trop longtemps normalement.

Est-ce que ta fiche est prête pour la validation ? Tu ne l'as pas signalée sur le sujet prévu pour signaler que la fiche est prête, mais vu qu'elle a l'air complète, je préfère poser la question avant de me pencher dessus. :)
Messages : 38
Points d'activité : 75
Présentation : www
Pronom désiré : Elle
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: Amérique
Profession: Militaire
Talent: Tireuse de précision

Re: Nyota Washington


Je pense qu'elle est complète oui. Et pas de souci :) je vais attendre patiemment ^^
Messages : 46
Points d'activité : 131
Présentation : www
Pronom désiré : Il
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: Entre Italie et Corse
Profession: Escroc
Talent: Plurilingue

Re: Nyota Washington


Welcome !!


Stefano G. Ercoli - La malavita

Messages : 38
Points d'activité : 75
Présentation : www
Pronom désiré : Elle
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: Amérique
Profession: Militaire
Talent: Tireuse de précision

Re: Nyota Washington


En tout cas merci à tous pour cet accueil chaleureux :)
Messages : 12
Points d'activité : 21
Présentation : www
Pronom désiré : Elle
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: Allemagne
Profession: Correspondante presse d'un journal local
Talent: Esprit d'analyse

Re: Nyota Washington


Bienvenue :D
Messages : 100
Points d'activité : 166
Présentation : www
Pronom désiré : Elle

Ana Elianós

Co-fondatrice Respo Design

Voir le profil de l'utilisateur http://half-god-rpg.forums-actifs.net
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: Angleterre
Profession: Reporter
Talent: Écriture

Re: Nyota Washington


Bienvenue sur le forum :)
Messages : 287
Points d'activité : 347
Présentation : www
Pronom désiré : Elle

Julie Beauchamp

Co-fondatrice Respo Contexte et voteuse du mois d'Octobre

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feuille perso
Pays d'habitation: France
Profession: Journaliste
Talent: Peinture

Re: Nyota Washington


Hello !

Alors du coup on a un peu discuté de ta fiche hier sur la CB, et j'en ai également discuté avec Ana.

Je vais donc te demander, si tu acceptes, de changer simplement le fait que Nyota soit adoptée. En gros on oublie tes parents drogués qui t'abandonnent, et on part sur tes parents adoptifs sont tes vrais parents. Ca enlèvera une partie des particularités peu fréquentes qui font que ton perso me semblait dans l'ensemble peu cohérent car trop improbable. On en avait parlé sur la CB et ça n'avait pas l'air de te poser trop problème.

J'aimerai aussi si possible que tu décrives un peu mieux le coin dans lequel grandit Nyota, notamment vis-à-vis du racisme. En effet dans beaucoup de villes en Amérique (comme en Europe d'ailleurs), il y a un racisme assez présent, et comme tu n'en parles pas trop, j'aimerai bien avoir quelques détails. Peut-être a-t-elle grandi dans un quartier très noir, et qu'elle n'a du coup pas senti ce racisme étant enfant ? Peut-être qu'au contraire elle en a souffert (mais j'imagine que dans ce cas tu l'aurais mentionné), et que certains enfants voyaient d'un mauvais oeil qu'une personne racisée ait de meilleurs résultats qu'eux ? Est-ce que dans l'armée ça se passe bien vis-à-vis de ça, ou est-ce que sa couleur de peau et/ou son prénom ont été l'objet de brimades ?J'ai regardé très rapidement et Miami a l'air d'être peu épargné par les problèmes de racisme. Je suis même tombée très rapidement sur une histoire qui pourrait correspondre à ton personnage, puisqu'elle concerne les tireurs d'élite ! ici
Du coup il faudrait juste ajouter brièvement des petits détails de ce genre pour ancrer le perso dans son environnement. (Si sa couleur de peau t'importe au final peu, tu peux aussi juste changer l'avatar. Vu que tu ne fais quasiment pas référence à la couleur de peau dans ta fiche, ça sera peut-être plus simple ^^)

Et enfin, une petite relecture pour t'assurer qu'un minimum de fautes subsitent, histoire d'être sure d'attirer plein de partenaires de RP.

Après ça, je pense qu'on pourra te valider.

J'espère que tu ne m'en veux pas de demander ces modifications. Comme je te l'ai expliqué, la cohérence, c'est vraiment quelque chose d'important pour moi. On va d'ailleurs modifier le réglement en ce sens pour que ce soit bien clair pour les prochains inscrits et qu'ils ne soient pas surpris de mes exigences en la matière.

J'espère que tu te plairas parmi nous !

Contenu sponsorisé

Re: Nyota Washington



Nyota Washington

 ::  :: Fiches de personnages :: Fiches validées

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum